Comment éviter les PUP

Si vous téléchargez des logiciels sur votre ordinateur, il est possible que, sans le savoir, ils encombrent votre machine de PUP.

 

Une petite formation pourrait permettre d’économiser du temps de nettoyage (sans parler des ressources informatiques).

 

Voici ce que vous devez savoir à propos des PUP.

Qu'est-ce qu'un PUP ?

C'est l’acronyme de "programmes potentiellement indésirables", de la traduction anglaise "Potentially Unwanted Programs".

Un PUP est un logiciel que les utilisateurs ne souhaitaient probablement pas installer sur leur ordinateur.

Fonctionnement des PUP

RALENTISSEMENT du système

Ils ralentissent l’ordinateur en raison de nombreux processus en arrière-plan.

Apparitions Intempestives

Ils affichent de nombreuses publicités dérangeantes.

Installations indésirables

Ils ajoutent des barres d’outils qui prennent de la place sur le navigateur.

COLLECTe de données

Ils collectent des informations privées à votre insu.

Comment votre PC est-il touché ?

Les PUP sont souvent associés à des logiciels volontairement installés par les utilisateurs. En cliquant rapidement pendant une installation, l’utilisateur peut facilement rater les petits caractères et « accepter » les applications supplémentaires.​

Les spywares, adwares et dialers sont des types de PUP.

Les PUP sont parfois appelés bundlewares, junkwares ou PUA (applications potentiellement indésirables).

Les PUM sont des modifications potentiellement indésirables. Elles changent les paramètres par défaut de l’ordinateur. Les PUM peuvent être réalisées par des applications légitimes et des malwares. Toutefois, les modifications effectuées par des malwares sont plus susceptibles de poser problème. Vous ne vous rendez peut-être même pas compte de ces modifications.

Contexte

Les concepteurs de PUP estiment que puisqu’ils incluent toutes les informations de consentement nécessaires dans l’accord de téléchargement, les PUP ne devraient pas être associés à des logiciels espions ou à toute autre forme de malware.

Parce que tout le monde lit les accords de téléchargement, n’est-ce pas ?

 

Ainsi, McAfee a créé le terme doux et moins agressif « programmes potentiellement indésirables ».

Critères de détermination des PUP

Pour déterminer si un programme est un PUP, les ingénieurs de sécurité examinent une liste de mauvais comportements. Certaines applications entrent dans la catégorie des PUP en raison de leurs multiples infractions, d’autres en raison d’une importante violation.

Infractions publicitaires

Publicité intrusive ou hors contexte

Pop-ups ou pop-unders

Insertion, superposition ou remplacement de publicité

Publicité sans attribution clairement identifiée

Publicités non clairement définies comme des publicités

Redirection vers le site d’un concurrent

Infractions de téléchargement

Trop de raccourcis sur le bureau

Regroupement

Cases pré-cochées

Utilisation abusive de la mention « recommandé » à côté d’une option

Procédure de désinstallation indisponible ou difficile

Emplacements d’installation non standard

Composants additionnels de navigateur non affichés dans le gestionnaire des suppléments

Infractions sur Internet

Résultats de recherche altérés

Barre d’outils sans valeur

Moteurs de recherche ou pages d’accueil détournés

Insertions de signets

Programmes sur liste noire

Nettoyeurs, optimiseurs et défragmenteurs de registres

Programme d’optimisation et de mise à jour des pilotes

Conseils pour éviter les PUP

  1. Reconnaître les « dark patterns ». Les dark patterns sont des interfaces utilisateur délibérément conçues pour tromper l’utilisateur.

  2. Rechercher les cases pré-cochées. Des programmes tels que Unchecky analysent les accords de logiciels tiers et décochent les options installant des programmes potentiellement indésirables (PUP) mais ils sont susceptibles de ne pas tout détecter).

  3. Attention aux programmes ajoutant un « sceau » non officiel en tant qu’indicateur de crédibilité.

  4. Regarder si l’interface pousse à certaines actions comme par exemple le bouton « ignorer » grisé pour inciter à cliquer sur le bouton de couleur vive « suivant ».

  5. Attention aux mauvaises consignes. Les sociétés peuvent essayer de cacher des options gratuites ou moins chères.

  6. Lisez attentivement les CLUF.

    • N’acceptez pas des conditions d’utilisation concernant un ensemble de programmes.

    • Lisez le titre au-dessus des clauses pour vous assurer que le Contrat de Licence Utilisateur Final (CLUF) que vous acceptez ne concerne que le programme que vous avez téléchargé à l’origine.

    • Si ce n’est pas le cas, vous pouvez refuser et poursuivre le processus d’installation.

  7. Lisez attentivement les instructions de l’assistant d’installation.

    • Lisez les informations dans la barre de navigation supérieure de l’assistant d’installation pour retenir les noms des programmes indésirables.

    • N’acceptez pas les paramètres d’installation standard, rapide, par défaut ou autres paramètres d’installation recommandés.

    • Choisissez toujours l’installation personnalisée. Les assistants d’installation peuvent parfois qualifier cette installation d’avancée entre parenthèses mais il s’agit en fait d’un dark pattern. Les paramètres personnalisés ne sont pas avancés.